Le site www.fousdanim.org n’est plus mis à jour depuis le 10 juillet 2015. Les outils de recherche sont toujours actifs mais nous vous invitons à aller ailleurs pour trouver des lieux plus vivants dédiés au cinéma d’animation.

"License fees" pour un passage d'un court métrage en festiva

Questions relatives a la production, n'entrant pas dans les categories precedentes.

"License fees" pour un passage d'un court métrage en festiva

Messagepar lo1971 » Mer Mai 25, 2011 9:40 am

Hello,

Certains festivals m'ont contacté pour connaître les "license fees" pour 2-3 projections en festival d'un court de 6 minutes que je viens de terminer... Jusqu'ici je disais "rien, l'essentiel c'est que le film soit vu"... Mais ce faisant, je fais peut-être pire que bien...

Pour un court précédent, j'avais en effet été défrayé une fois ou deux... Peut-être pourrez-vous me conseiller ? Qu'en est-il d'habitude ?

Merci !

Laurent
Mes actualités sur : https://www.facebook.com/leprincelaurent.be
Nos chambres d'hôtes à Bruxelles : http://www.damedecarreau.be
Avatar de l’utilisateur
lo1971
aliéné(e) moyen(ne)
 
Messages: 249
Inscription: Jeu Nov 16, 2006 9:16 pm
Localisation: Ligne 2 (et 6), Bruxelles, Belgique.
Film d'animation culte: Father and daughter

Re: "License fees" pour un passage d'un court métrage en fes

Messagepar kachoudas » Mer Mai 25, 2011 11:36 am

Les producteurs français demandent en général entre 20 et 50 € par projection pour des films d'approximativement cette durée. 50, c'est un prix régulier, 20 - 25, une sorte de prix d'amis parfois long à négocier.
Je parle de projection en DVD ou en numérique, pas de 35mm.

Ça l'air peu, mais multiplié par le nombre de films, et en ajoutant des frais variés, ça peut faire très cher dans certains pays - même riches - et certains contextes. En particulier quand là où la projection de courts d'animation d'auteur sont une impossibilité commerciale et qu'on est heureux d'avoir 5 pékins qui viennent. Ou alors quand les us et coutumes du pays font qu'il est préférable d'avoir des projections en boucle....

Pour ma part - mais c'est une opinion très personnelle que je partage avec moi-même et qui n'engage que moi - si ils sont assez sympa pour s'inquiéter du problème, ça justifie de leur offrir le film. 25€ ça change pas ma vie et ça peux changer la vie des passionnés qui organisent ça.

Ajouter les frais bancaires dans certains cas.

Pour ma part, c'est une des deux raisons pour lesquelles j'ai cessé d'organiser des projections de films d'animation français au Japon, après plusieurs évènements plutôt réussis.

Après si c'est un festival français avec plein de subs locales et nationales, c'est pas pareil.
Avatar de l’utilisateur
kachoudas
grand fou, grande folle
 
Messages: 1287
Inscription: Dim Nov 05, 2006 10:07 am
Localisation: Fukuoka
Film d'animation culte: La planète sauvage

Re: "License fees" pour un passage d'un court métrage en fes

Messagepar lo1971 » Mer Mai 25, 2011 11:19 pm

Hello Jérôme,

Merci pour cette info !

J'avais un peu la même impression... surtout qu'il s'agit de demandes émanant de festivals gays dans des pays où organiser un tel festival relève d'une certaine forme d'engagement politique (Russie, Bolivie...). Et aller raconter à un plus gros festivals que ce serait bien que le film ne soit pas vu que dans des capitales occidentales, puis faire payer une association qui met sur pied un tel festival dans un endroit plus reculé et où il faut se battre pour organiser ce genre de festivals, ce n'est pas très cohérent...

En même temps, j'avais peur de me faire avoir ou de casser les prix... Mais maintenant que tu en parles, ça me paraît effectivement plus une forme de rhétorique pour des gens qui aimeraient avoir le film mais ne pourraient pas trop se permettre de payer pour un court.

kachoudas a écrit:Pour ma part, c'est une des deux raisons pour lesquelles j'ai cessé d'organiser des projections de films d'animation français au Japon, après plusieurs évènements plutôt réussis.


Tu veux dire que ça revient cher à un festival japonais ou qu'ils ont les budgets pour ? Et l'autre raison... c'est quoi ?

Laurent:)
Mes actualités sur : https://www.facebook.com/leprincelaurent.be
Nos chambres d'hôtes à Bruxelles : http://www.damedecarreau.be
Avatar de l’utilisateur
lo1971
aliéné(e) moyen(ne)
 
Messages: 249
Inscription: Jeu Nov 16, 2006 9:16 pm
Localisation: Ligne 2 (et 6), Bruxelles, Belgique.
Film d'animation culte: Father and daughter

Re: "License fees" pour un passage d'un court métrage en fes

Messagepar » Jeu Mai 26, 2011 6:38 am

Comme Jérome, je préfère céder gratuitement le droit de diffusion surtout si la diffusion est évènementielle, unique et provenant d'un festival désargenté qui en plus me demande gentiment. Il faut aussi dire que mon producteur a une aversion immodérée pour la paperasse et rien que l'idée d'avoir à gérer des virements ou des transferts pour quelques euros lui file des suées. Et comme je suis très proche de mon producteur, je suis très attentif à sa santé mentale.
Maintenant je comprends aussi très bien qu'on soit au contraire attentif à ramasser chaque centime lié à la carrière d'un film, car au final c'est justement ça qui fera sa "rentabilité" pour le producteur. D'autant que l'adage "ce qui est gratuit ne vaut rien" vaut aussi probablement dans la tête de certains diffuseurs.
+
c
"Quand la raie manta, son nez s'allongit."

Les fourmis n'aiment pas le Flamenco, Auguste Derrière, Ed. Le Castor Astral
Avatar de l’utilisateur
Aide soignant
 
Messages: 4747
Inscription: Mar Fév 18, 2003 1:43 pm
Localisation: Lille-F
Film d'animation culte: Chicken Scratch

Re: "License fees" pour un passage d'un court métrage en fes

Messagepar kachoudas » Jeu Mai 26, 2011 8:09 am

lo1971 a écrit:
kachoudas a écrit:Pour ma part, c'est une des deux raisons pour lesquelles j'ai cessé d'organiser des projections de films d'animation français au Japon, après plusieurs évènements plutôt réussis.


Tu veux dire que ça revient cher à un festival japonais ou qu'ils ont les budgets pour ? Et l'autre raison... c'est quoi ?

Laurent:)

Que ça revient cher à une petite salle d'art et essais dans un pays où il n'y a pas ou presque de subventions à la culture et où personne ne se déplace pour ce genre de choses. Pour des raisons diverses liées aux us et coutumes du pays, ils préfèrent faire plein de séances dans la semaine où il y a à chaque fois 5 pékins que de faire une grosse séance pleine - et que j'en ai eu marre de perdre mon temps à négocier les prix et des forfaits et ce genre de choses.

L'autre raison étant qu'il fallait passer par le réseau culturel Français et que la seule fréquentation de ces gens là me fout des boutons.
Avatar de l’utilisateur
kachoudas
grand fou, grande folle
 
Messages: 1287
Inscription: Dim Nov 05, 2006 10:07 am
Localisation: Fukuoka
Film d'animation culte: La planète sauvage

Re: "License fees" pour un passage d'un court métrage en fes

Messagepar muiye » Jeu Mai 26, 2011 8:17 am

Je trouve difficile de se faire une vraie religion sur cette question. Il n'y a que des cas particulier et tous les festivals ne sont pas blancs comme neige.
C'est avant tout un problème d'étique qui s'avère être un vrai dilemme à chaque fois; lui c'est gratuit, lui c'est tant etc...
Pour bien faire il faudrait prendre le temps de tout lire, de peser le pour et le contre en se posant les bonnes questions : "les organisateurs sont-ils sérieux? leur approche de l'animation nous parle-t-elle? leur implantation est-elle déjà une lutte en soi? quels sont leur priorité pour les dépenses?
Il faudrait lire toutes ces demandes (en anglais), vérifier le type de festival etc... ça prend un temps fou de faire ça sérieusement.
Je dirai que tout se passe dans le dialogue et la relation avec l'organisateur.

En ce qui me concerne, je ne m' occupe plus de ça car j'ai tendance à trouver tout le monde formidable et à dire oui "c'est cadeaux" à tout le monde. Je me cache derrière mon producteur pour la plupart.
Avatar de l’utilisateur
muiye
grand fou, grande folle
 
Messages: 1209
Inscription: Jeu Avr 14, 2005 10:09 am
Localisation: paris/banlieue
Film d'animation culte: Candy-boy

Re: "License fees" pour un passage d'un court métrage en fes

Messagepar lo1971 » Mar Mai 31, 2011 1:58 pm

Merci pour ces réponses (qui contiennent quelques perles, comme les 5 pékins de Tokyo;)

Mon producteur pour ce court s'intéresse essentiellement à la distribution en salles en Belgique, je ne peux donc pas me cacher derrière lui pour l'étranger... Mais j'ai trouvé tous ces organisateurs bien gentils et après vous avoir lus, je me suis donc fait une religion pas très intéressée (aucune chance de devenir un gourou à ce train là:/)

Encore une pour la route... Suite à un festival où j'ai eu un prix, la TV nationale (publique et désargentée) d'un pays d'Amérique du Sud a demandé à pouvoir diffuser des extraits du film pour illustrer l'interview de l'organisateur du festival. Est-ce qu'on est dans la logique de promotion du festival (genre diffusion gratuite à hauteur de 10% du film avec un maximum de x minutes) ou une logique de diffusion "normale" ? J'aurais tendance à opter pour la première solution, mais comme dit Cé, l'adage "ce qui est gratuit ne vaut rien" résonne toujours dans un coin de ma tête... Puis ça peut induire une sorte de concurrence entre les divers producteurs qu'ils ont contactés pour avoir un extrait de leur film - ils pourraient opter pour celui qui ne demande rien au détriment des autres...

Après j'arrête, hein;)

Laurent
Mes actualités sur : https://www.facebook.com/leprincelaurent.be
Nos chambres d'hôtes à Bruxelles : http://www.damedecarreau.be
Avatar de l’utilisateur
lo1971
aliéné(e) moyen(ne)
 
Messages: 249
Inscription: Jeu Nov 16, 2006 9:16 pm
Localisation: Ligne 2 (et 6), Bruxelles, Belgique.
Film d'animation culte: Father and daughter

Re: "License fees" pour un passage d'un court métrage en fes

Messagepar muiye » Mar Mai 31, 2011 4:53 pm

bah....pour des extraits faut pas pousser hein :)
Avatar de l’utilisateur
muiye
grand fou, grande folle
 
Messages: 1209
Inscription: Jeu Avr 14, 2005 10:09 am
Localisation: paris/banlieue
Film d'animation culte: Candy-boy

Re: "License fees" pour un passage d'un court métrage en fes

Messagepar zac » Mer Juin 01, 2011 9:21 am

lo1971 a écrit:Hello,

Certains festivals m'ont contacté pour connaître les "license fees" pour 2-3 projections en festival d'un court de 6 minutes que je viens de terminer... Jusqu'ici je disais "rien, l'essentiel c'est que le film soit vu"... Mais ce faisant, je fais peut-être pire que bien...

Pour un court précédent, j'avais en effet été défrayé une fois ou deux... Peut-être pourrez-vous me conseiller ? Qu'en est-il d'habitude ?

Merci !

Laurent


Comme dit plus haut, il y a plusieurs cas de figure. Quand un Festival commence par demander à connaître des licence fees, c'est qu'ils ont un certain budget pour payer de la loc.
Il y a ceux qui ont budgété ce genre de frais, et ceux qui n'en ont pas les moyens et qui commencent souvent par demander un prêt tout simple et gracieux... C'est souvent symbolique, mais un film qui a été produit, a coûté beaucoup de sous et il n'y a pas de raisons de ne pas le faire valoir. Je dois dire que j'applique plus volontiers cette pratique pour la partie (importante) de mes films dont on me réclame des copie film 35mm, chères à tirer et à...entretenir (vérif à chaque retour...et surprises à la clef quand le projectionniste ou le matériel de projection n'étaient pas à la hauteur). Je suis plus cool avec des copies numériques.

Il s'agit donc, plus de répercuter, non pas du droit d'auteur, mais plutôt des frais de maintenance pour assurer le bon état et le tirage de copies (BETA NUM ou 35mm).
Je dis ça parce que, pour partie, je suis le seul propriétaire de mes films (dont j'ai réussi à récupérer les droits pour les plus anciens) et que c'est à moi qu'incombe le stockage et l'entretien.
Ce genre de problème peut être très différent quand les films sont à la charge d'un producteur qui, en vertu des contrats et de la conservation des oeuvres qui leur incombe, peuvent "amortir" et répercuter de façon plus indolore de tels coûts...

Quant aux extraits, je suis plus "radical" si c'est une diffusion TV. Je ne voudrais pas passer pour un radin, mais il faut savoir que quand une TV veut passer des extraits (hors promo d'un film qui sort en salles ou en DVD par exemple) d'une oeuvre originale, quelle qu'elle soit, ce n'est jamais gratuit! Les TV payent déjà pour des stockshots, alors à fortiori pour des extraits d'oeuvres de création...
Le cinéma est une économie et les films coûtent très cher à faire. Une TV, aussi "pauvre" soit-elle, est une entreprise lucrative qui se doit d'appliquer les règles de la diffusion d'oeuvres originales. On est déjà suffisamment peu ou pas rémunérés quand nos films passent hors des pays francophones, hors des circuits de répartitions SACD, tels que mentionnés sur nos contrats d'Auteurs-Réals...

Le court métrage ne fait pas exception et n'est pas, selon moi, un truc systématiquement gratuit ou un objet qui devrait être bradable du fait de sa durée ou de son économie spécifique.
Un film est un film. Et en ce qui concerne les courts, les moyens de rémunérations sont déjà ridicules....

Pour résumer, dans la majorité des cas, je prête les films gratuitement sous conditions de frais de transports à la charge du Festival, quand il s'agit de "petites" manifestations non lucratives.
Je fais payer les manifestations plus importantes, si en plus, elles commencent par me demander combien ça va coûter....(avec une petite recherche sur la manifestation pour en savoir plus..)
Je fais systématiquement payer la diff d'extraits sur une chaîne TV, hors promo de Festival ou DVD..etc... la principale demande concernant des magazines spécialisés, donc avec une production.
Je précise que les sommes sont assez modestes hein...

Enfin, les 2/3 de mes films (courts et séries) se sont retrouvés sur le net malgré moi... et sont visionnables gratuitement. Je ne fais pas de réclamations (j'assume ce "pillage" incontournable) La gratuité est donc dèjà largement de mise par ailleurs. :D
Avatar de l’utilisateur
zac
respectable zinzin
 
Messages: 847
Inscription: Mar Déc 27, 2005 10:05 pm
Localisation: Iles sous le vent
Film d'animation culte: Tex Avery's "Rock-a-bye-bear"


Retourner vers Section Production

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron