Le site www.fousdanim.org n’est plus mis à jour depuis le 10 juillet 2015. Les outils de recherche sont toujours actifs mais nous vous invitons à aller ailleurs pour trouver des lieux plus vivants dédiés au cinéma d’animation.

Adaptation d'une oeuvre ???

Questions relatives a la production, n'entrant pas dans les categories precedentes.

Adaptation d'une oeuvre ???

Messagepar gerem » Jeu Juil 14, 2005 12:50 pm

Voilà , je suis tombé amoureux d'un bouquin, et j'ai commencé à tenter de l'adapter en court métrage animé...
et maintenant que j'ai pas mal avancé j'me demandais si j'avais le droit de faire ca... probablement pas sans demander l'autorisation à l'auteur.

Vous avez une idée de la démarche à suivre ? Est-ce que vous pensez que je dois envoyer une copie de mon storyboard ou de mes recherches (design, couleur, animatique...) à l'auteur (qui n'est pas mort)?

J'ai vraiment envie de faire ce film et donc cela en dépends..; ou du moins ca diffusion en dépends... (car sinon je le garde pour moi seul :( )
.
.
"Plus on est de fous moins y'a de riz !" (dicton populaire)
Avatar de l’utilisateur
gerem
aliéné(e) moyen(ne)
 
Messages: 440
Inscription: Jeu Avr 24, 2003 7:13 pm
Localisation: Barcelona - Espana
Film d'animation culte: .....

Messagepar chipolataproduction » Jeu Juil 14, 2005 1:22 pm

ça dépend de la date d'écriture de ton bouquin, il faut que tu vois s'il a des chances d'etre tombé dans le domaine public. et puis ça dépend aussi de ce que tu veux faire de ton oeuvre.
essaie toujours de voir avec l'auteur ou l'editeur, il se peut que tu sois autorisé, c'est toujours négociable, ça dépend surtout de qui a les droits, de ce que tu veux faire (commercialiser, usage perso..), et de la réputation du bouquin...(le seigneur des anneaux ou verlaine avant centre :) )
chipolata :forum francophone de monkeyjam
http://chipolata2.free.fr
chipolataproduction
 
Messages: 6
Inscription: Mar Juin 21, 2005 9:32 am

Messagepar bUrP° » Jeu Juil 14, 2005 1:25 pm

bah oui si tu veux vraiment diffuser et produire ce film, il faut que tu t'entretienne avec l'éditeur et l'auteur! et que les deux soit consentant, ils peuvent te demander des droits aussi!
C'est pas forcément une simple affaire malheureusement, c'est quoi comme éditeur? comme bouquin tout court!?
En effet c'est bien d'envoyer plus de plans fini que une animatique, je sais que pour moi quand j'étais sur Ariol à Folimage, on leur a envoyer tout d'abord un plan fini.
Sinon si ils sont pas trés familié avec le cinéma d'animation, ils comprennnent pas forcément ce que cela veut dire et peuvent croire que c'est mal fait juste parce que tu leur a envoyé l'animatique!
Appelle d'abord l'éditeur, le mieux c'est que tu essayes d'avoir au moins le directeur de collection!
MEULE à table!!..... ;-D
Avatar de l’utilisateur
bUrP°
malade de la tête d'exception
 
Messages: 1531
Inscription: Mar Jan 27, 2004 6:16 pm
Localisation: Paris de retour à la capitale wazem me manque

Messagepar gerem » Jeu Juil 14, 2005 1:39 pm

Ok merci pouir les conseils...

Le bouquin n'a aucune chance d'être dans le domaine public... il est sorti en 1987 je crois...
Bon c'est pas gagné il est allemand... va falloir que je trouve un traducteur... Mais je vais suivre vos conseils et tenter d'arriver à quelque chose de présentable pour un non-initié ! (put*** y'a du boulot !)

merci !
.
.
"Plus on est de fous moins y'a de riz !" (dicton populaire)
Avatar de l’utilisateur
gerem
aliéné(e) moyen(ne)
 
Messages: 440
Inscription: Jeu Avr 24, 2003 7:13 pm
Localisation: Barcelona - Espana
Film d'animation culte: .....

Messagepar Slim » Jeu Juil 14, 2005 2:59 pm

Ah ouais, c'est une belle iniative ça !

Je te conseillerai de contacter seulement l'auteur en premier. C'est lui qui a écrit le bouquin, pas l'éditeur :) ça lui fera déjà plaisir de voir que quelqu'un s'interesse de près à son livre et il te dira si d'autres personnes l'ont déjà contactés.

Expliques-lui tout bien, mais sans trop montrer de tes recherches en effet.
Et traines pas trop...j'ai un de mes proches qui depuis un bon moment avait l'intention de faire une adaptation "live" d'un livre...apparement ça à trop trainé car en contactant l'auteur,il y a peu, il a appris que c'était déjà en préparation avec d'autres personnes ! ça fout les boules ! :)

Bonne chance en tout cas !
Si Dieu existe, j'espère qu'il a une bonne excuse !
(Woody Allen)
Avatar de l’utilisateur
Slim
respectable zinzin
 
Messages: 844
Inscription: Dim Avr 06, 2003 1:01 am
Localisation: 93100 Moleskine Sous StyloBille
Film d'animation culte: Cheburashka Arere

Messagepar rvdboom » Jeu Juil 14, 2005 5:44 pm

Bon, on peut t'en parler, Novecento, c'est une adaptation d'une nouvelle d'Alessandro Barrico, auteur italien en vie, donc on connait.
Dans notre cas, nous avons du passer par l'éditeur car il n'y avait aucune chance de contacter Barrico en direct. Il faut donc obtenir les coordonnées de l'ayant-droit, ce qui a des chances de ne pouvoir être obtenu que de l'éditeur. Les droits seront cédés selon un contrat qui prévoit en général un forfait dépendant du budget final du film. Dans notre cas, je crois que cela s'élevait à 15% du budget total, donc de l'ordre de 8000 euros.
Pour qu'une oeuvre soit dans le domaine public, il faut que son auteur soit mort depuis plus de 70 ans, donc il n'y a effectivement aucune chance que cela soit le cas pour toi.
A noter que l'éditeur est souvent incontournable, puisqu'il est généralement un peu comme le producteur en animation, c'est à dire celui auquel l'auteur cède tous les droits d'exploitation, y compris pour des adaptations audiovisuelles.
Dans tous les cas, je dois dire que compte tenu des budgets des films d'animation en général, avoir entre 10 et 20% de ton budget qui part en droits d'auteurs pour un écrivain, c'est un peu trop contraignant. On ne compte pas renouveler l'expérience. Soit ça rogne sur ton salaire, soit sur la post-prod. En ce qui nous concerne, on se retrouve gros jean comme devant pour faire un kinescopage : plus de pognon.
Dernière chose : négocier les droits de Novecento en Italie a pris un peu plus d'un an. Et notre producteur est italien. :-)

En bref : bon courage.
Le prédicateur fou
Avatar de l’utilisateur
rvdboom
brindezingue de haut niveau
 
Messages: 2275
Inscription: Mar Aoû 31, 2004 10:02 pm
Localisation: Paris

Messagepar gerem » Jeu Juil 14, 2005 8:32 pm

Oula pas vraiment encourageant ton expérience... bon j'vais réfléchir à tout ca .. ca n'est pas vraiment évident ...
.
.
"Plus on est de fous moins y'a de riz !" (dicton populaire)
Avatar de l’utilisateur
gerem
aliéné(e) moyen(ne)
 
Messages: 440
Inscription: Jeu Avr 24, 2003 7:13 pm
Localisation: Barcelona - Espana
Film d'animation culte: .....

Messagepar rvdboom » Jeu Juil 14, 2005 9:03 pm

Bon, je vais un peu rectifier le tir : on ne regrette pas du tout d'avoir fait ce qu'on a fait malgré toutes les contraintes!
Ce que je voulais souligner, c'est qu'un tel projet doit être une question de passion, car il est à mon avis fondamentalement déraisonnable. Mais si on est très motivé et prêt à subir ces contraintes, cela peut également apporter beaucoup de satisfaction.
C'est juste un investissement et des sacrifices un peu plus importants que ce qui est normalement sensé de faire. :-)
Et puis chaque cas est particulier : Barrico était difficilement accessible. Ton auteur ne le sera peut-être pas autant.
Le prédicateur fou
Avatar de l’utilisateur
rvdboom
brindezingue de haut niveau
 
Messages: 2275
Inscription: Mar Aoû 31, 2004 10:02 pm
Localisation: Paris

Messagepar bibi-sah » Jeu Juil 14, 2005 11:47 pm

Je trouve que c'est un très bon choix de faire un adaptation, c'est tellement difficile d'écrire un scenario original, et les écrivains sont tellements doués pour raconter des histoires fortes....
Au moins, tu peux te concentrer sur la réalisation, ce qui est déjà pas une mince affaire...
en france on reconnait surtout l'"auteur qui sait tout faire", ce que ça peut être fatiguant.. c'est pour ça que c'est long à faire un film! (imagine RVD, si SVD avait du en plus écrire le film, ça aurait pris 4 ans) :D

film SUPERBE d'ailleurs à qui on souhaite pleins de nouvelles sélections festivalières!
ceci n'est pas une signature.
Avatar de l’utilisateur
bibi-sah
grand fou, grande folle
 
Messages: 1056
Inscription: Dim Avr 17, 2005 10:34 am
Localisation: angouleme

Messagepar rvdboom » Ven Juil 15, 2005 7:57 am

Je ne suis pas trop convaincu. Le travail d'adaptation d'un livre est pratiquement aussi important que l'écriture d'une histoire original. Il y a une réflexion importante à faire sur ce que tu gardes du livre et ce que tu laisses, sur ce que toi, en tant que réalisateur, tu veux dire dans ton film et donc quel point de vue tu veux donner, ce que cela implique sur les éléments du livre qui sont conservés, etc.
D'autre part, de nombreux livres ont des structures de récit qui ne conviennent pas du tout au cinoche. Il faut donc souvent réécrire, réorganiser le récit de façon à ce que cela puisse être mis en images de façon efficace.
Tout ceci est un exercice passionnant mais demande beaucoup de travail et de réflexion, ce qui m'incite à penser qu'écrire un scénario est peut-être aussi simple ou plus exactement aussi rapide.
En tout cas, tu ne peux pas juste "te concentrer sur la réalisation", à moins d'engager un scénariste. :-)
Le prédicateur fou
Avatar de l’utilisateur
rvdboom
brindezingue de haut niveau
 
Messages: 2275
Inscription: Mar Aoû 31, 2004 10:02 pm
Localisation: Paris

Messagepar muiye » Ven Juil 15, 2005 8:42 am

Les 2 ne me semblent pas être aussi similaires ... je parle de mon expérience au sujet d'un 1er film.
Un des grands paramètres à prendre en compte lors de la réalisation d'un film est la "confiance". Je ne suis pas scénariste de formation et donc pas de méthode d'ecriture, pas d'expériences (+ ou -) d'où peu de confiance. La confiance t'aide à faire des choix que la méthode organise.
Je crois que partir d'un scénario existant permet de te poser sur qqch de stable auquel tu crois. Tes doutes interviennent sur la réécriture et la réalisation, tu sais que le sujet en vaut le coup. Pour un scénar original, c'est la remise en question permanente à tout les niveaux...
En revanche l'investissement reste le même...et il peut être en fait bien plus difficile de se hisser à la hauteur d'une oeuvre déjà existante, la respecter et la transcende!!!

je vais faire ma TVA...
Avatar de l’utilisateur
muiye
grand fou, grande folle
 
Messages: 1209
Inscription: Jeu Avr 14, 2005 10:09 am
Localisation: paris/banlieue
Film d'animation culte: Candy-boy

Messagepar muiye » Ven Juil 15, 2005 8:50 am

une image me vient à l'esprit...

c'est comme la sculpture en fait:

-dans un cas tu pars de rien puis tu montes ta sculture.
-dans l'autre tu pars d'un bloc que tu tailles et modèles pour obtenir ton oeuvre.

l'un est une sculpture en terre glaise et l'autre en bois.

:D
ma TVA ma TVA...dernier jour pour la déclaration...
Avatar de l’utilisateur
muiye
grand fou, grande folle
 
Messages: 1209
Inscription: Jeu Avr 14, 2005 10:09 am
Localisation: paris/banlieue
Film d'animation culte: Candy-boy

Messagepar gerem » Sam Juil 16, 2005 11:06 am

ok ... interressant tout ca !

bon je ne sais pas si ce sera facile mais j'ai fait mon choix je fonce !!!!
J'ai bien réflechit et je vais commencer par développer un pilote (1 à 2 minutes) sur le même thème que le bouquin... ce sera moins long a developper et cela me servira pour démarcher l'auteur ou l'éditeur et dans le cas d'une infaisabilité, j'aurai tout de même eu le plaisir de me froter au sujet.

Je pense aussi qu'écrire un bon scénario n'est pas évident alors que des centaines de bons nouquin ne demande qu'a passer en image... maintenant l'adaptation n'est pas évident... dans le livre que j'ai choisi beaucoup de chose se passe dans la tête du héro... une grande partie du bouquin il est immobile debout et juste il pense a plein de trucs.. donc forcément il va y avoir un travail d'adaptation important...

Quant à savoir si l'auteur est abordable... J'aimerai le contacter directement ... me disant que j'ai plus de chance de jouer le sentimental avec l'auteur qu'avec son éditeur qui va tout de suite parler argent...
il est allemand, je crois qu'il aime beaucoup la France (la plus part de ses livres se passent en France) mais est-ce qu'il parle francais ??? :)
Bref une chose à la fois ... je commence la réalisation du pilote...
Je compte sur vous pour les conseils... dès que j'ai quelque chose de montrable je vous le posterai
.
.
"Plus on est de fous moins y'a de riz !" (dicton populaire)
Avatar de l’utilisateur
gerem
aliéné(e) moyen(ne)
 
Messages: 440
Inscription: Jeu Avr 24, 2003 7:13 pm
Localisation: Barcelona - Espana
Film d'animation culte: .....

Messagepar bibi-sah » Sam Juil 16, 2005 12:45 pm

fort interessant tout cela.

bon courage Gerem.
ceci n'est pas une signature.
Avatar de l’utilisateur
bibi-sah
grand fou, grande folle
 
Messages: 1056
Inscription: Dim Avr 17, 2005 10:34 am
Localisation: angouleme

Messagepar » Sam Juil 16, 2005 3:35 pm

gerem a écrit:(...)alors que des centaines de bons nouquin ne demande qu'a passer en image...


Je dirais plus volontiers des centaines de milliers de bouquins ne demandent qu'à etc.

C'est pas "le parfum" de Susskin des fois ton livre ?

+
c
"Quand la raie manta, son nez s'allongit."

Les fourmis n'aiment pas le Flamenco, Auguste Derrière, Ed. Le Castor Astral
Avatar de l’utilisateur
Aide soignant
 
Messages: 4747
Inscription: Mar Fév 18, 2003 1:43 pm
Localisation: Lille-F
Film d'animation culte: Chicken Scratch

Messagepar gerem » Sam Juil 16, 2005 5:29 pm

hé hé hé ! pas loin mister Cé ! c'est une nouvelle de Süskind qui s'intitule "Le Pigeon" et dont je suis tombé follement amoureux. :D

(Le Parfum mériterait un long métrage :D)
.
.
"Plus on est de fous moins y'a de riz !" (dicton populaire)
Avatar de l’utilisateur
gerem
aliéné(e) moyen(ne)
 
Messages: 440
Inscription: Jeu Avr 24, 2003 7:13 pm
Localisation: Barcelona - Espana
Film d'animation culte: .....

Messagepar rvdboom » Dim Juil 17, 2005 3:34 pm

muiye a écrit:Je crois que partir d'un scénario existant permet de te poser sur qqch de stable auquel tu crois. Tes doutes interviennent sur la réécriture et la réalisation, tu sais que le sujet en vaut le coup. Pour un scénar original, c'est la remise en question permanente à tout les niveaux...
En revanche l'investissement reste le même...et il peut être en fait bien plus difficile de se hisser à la hauteur d'une oeuvre déjà existante, la respecter et la transcende!!!


Il est vrai que s'appuyer sur une oeuvre avec de belles choses et ayant eu du succès est plus rassurant au début. Mais elle pose rapidement des problèmes que ne pose pas l'écriture d'un scénario original.
Que garder de manière à faire un bon film? Qu'est il possible d'enlever sans dénaturer totalement l'oeuvre et sans sans rendre l'histoire incompréhensible? Comment restructurer le récit de façon à avoir une évolution dans le film qui tienne le spectateur en haleine.
Novecento, par exemple, a déjà été adapté au cinéma par Tornatore, avec Tim Roth comme acteur principal (très bon acteur d'ailleurs). Le film s'appelle "La légende du pianiste sur l'océan" ou un truc dans le genre. Le livre est adapté à l'écran sans pratiquement aucune réécriture et du coup ne marche pas. Parce qu'il y a des scènes qui fonctionnent à l'écrit mais qui une fois à l'image font kitsch ou nazes. C'est un des principaux problèmes de l'adaptation : ce qui passe à l'écrit ne passe pas forcément à l'écran.
Un gros problème qu'on a eu, par exemple, avec Novecento, était d'éviter de montrer le personnage seulement comme un parfais dingue, d'éviter que les spectateurs ne le "congédient" sous ce prétexte. Il fallait qu'il reste attachant, et ça, c'est pas gagné de base.

Enfin bref, je pense que l'écriture d'un scénario original et une adaptation sont deux choses assez différentes mais aussi difficiles, avec chacune leur part d'incertitude.
Le prédicateur fou
Avatar de l’utilisateur
rvdboom
brindezingue de haut niveau
 
Messages: 2275
Inscription: Mar Aoû 31, 2004 10:02 pm
Localisation: Paris


Retourner vers Section Production

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron